Programme Régional GERME
Programme Régional GERME

PODOR RIVE GAUCHE

L'association Podor rive gauche était en pause mais elle est aujourd'hui relancée !!!!

  • Une AG constitutive a été organisée en janvier,
  • Des jeunes podorois motivés ont rejoint les anciens,
  • L'association compte 17 membres fondateurs,
  • Un bureau est élu avec des commissions

Plusieurs projets sont d'ores et déjà engagés, dont l'Ecomusée du commerce fluivial aux siècles passés qui a été ouvert mi mars 2018

PODOR Rive Gauche est une association de droit sénégalais constitué le 15 janvier 2018 à Podor par une poignée d'anciens membres de Podor rive gauche 1 rejoints par quelques jeunes podorois qui tenaient à ce que Podor rive gauche poursuivre le travail engagé depuis 2004. L'association a pour objectifs : la sauvegarde, la promotion et la restauration du patrimoine local, historique, architectural et culturel, la protectionde l’environnement, le développement du tourisme rural autour de Podor (Ile à Morfil), l'organisation  derésidences d'artistes.

L'Ecomusée du commerce fluvial aux siècles passés est ouvert

Images souvenirs de projets réalisés en phase 1

La lettre de Podor rive gauche n°2
Tout sur "l'Ecomusée du commerce fluvial aux siècles passés", qui a ouvert ses portes mi mars.
N°2 léger.pdf
Document Adobe Acrobat [939.6 KB]

Vous saurez tout en entrant dans les différents portails et sous portails proposés dans la partie droite de cette page et en nous contactant à :

  • association@podor-rivegauche.com
  • sgfongs@orange.sn  (Nadjirou Sall, président)
  • ericsilvestre@yahoo.fr  (secrétaire)
  • idrissaaw72@yahoo.com  (secrétaire)
  • abelndong@yahoo.fr  (trésorier)

      ACTUALITES

L'ECOMUSEE SUR LE COMMERCE FLUVIAL AUX SIECLES PASSES est ouvert (mars 2018)

L'association a exécuté son premier projet : la création d'un écomusée du commerce fluvial, sur le quai de Podor, dans l'ancienne quincaillerie de feu notre ami et voisin M Maodo Diop. Ses enfants ont pris le relai et se sont pleinement investis dans les travaux : deux mois, une petite équipe de volontaires de l'association et de la famille Diop, un petit budget inférieur à 1 000 €, des objets et des doculents retrouvés dans les coins de la boutique ou apportés par des contributeurs, ...... , et ça y est?

Les premiers visiteurs sont venus le 8 mars, à la descente du Bou el Mogdad, puis d'autres, des jeunes, des professeurs, des amis, ...