Programme Régional GERME
Programme Régional GERME

Désencombrement du quai de Podor : juin 2013

Il s’agissait d’une opération coup de pouce à la protection de l’environnement pour sortir le quai de Podor d’une situation devenue insupportable, du fait de son encombrement par des gravats, des ordures, des arbustes, et aussi d’e l'insalubrité régnante. Il s’agissait non seulement de déblayer les gravats qui encombraient le quai, mais également de supprimer des zones d’insalubrité sur la rive du fleuve, le long des murs de soutènement, en arrière desquels des fosses se sont creusées, dans lesquelles croupissent des eaux infestées de bactéries issues des ordures que les riverains ne cessent d’y jeter, en toute impunité. Certaines à base de produits chimiques de teinture, étant d’une toxicité redoutable.

Le chantier a démarré le lundi 2 juin et a été inauguré le 5 juin, Journée mondiale de l'environnement. Il est géré selon le principe BIT/HIMO (haute intensité de main d’œuvre) avec des bras plutôt qu’avec des machines. Nous utilisons des groupes d'une dizaine de jeunes podorois issus des trois blocs de quartiers de Podor, qui se succéderont au fil des semaines. Cela devrait générer environ 400 hommes/jours/emploi. Nous avons reçu les remerciements de Madame Aïssata Tall Sall, notre maire, qui viendra visiter le chantier lors de sa venue à Podor en fin de semaine.

L'objectif était que le quai redevienne accessible et attractif, sachant qu’il est classé patrimoine national et attire des visiteurs, qui, de toute évidence, sont très déçus par son état. Nous espérons aussi que des activités puissent y être développées, notamment dans les boutiques des anciennes maisons, de façon à le rendre attractif et à générer des emplois.

Le côut de la première phase a été de 1 359 350 Frs CFA, couvert par l’association, via des contributions de ses membres  dont celle, particulièrement généreuse de la Cour du fleuve, d'un montant de 1 MF CFA.

Le chantier s'est achevé le 6 juillet après 5 semaines de travail, soit 27 jours, 319 h/jr. Le résultat est  conséquent, le quai est enfin acessible, il n'y a plus de tas de gravats, les berges sont débarassées des arbustes et en grande partie des ordures, et elles sont en partie redressées. Le grand escalier est sorti de terre et a retrouvé son profil d'antan, et une voie de promenade est créée en partie basse de la berge, déjà adoptée par les pêcheurs et promeneurs.

Une seconde phase est prévue après l'hivernage pour compléter le dammage des gravats au sol, finaliser le profilage des berges,  combler les fiosses et reprendre quelques marches d'escaliers, voire des perrés.

Rapport final
Rapport illustré.pdf
Document Adobe Acrobat [2.1 MB]

      ACTUALITES

L'ECOMUSEE SUR LE COMMERCE FLUVIAL AUX SIECLES PASSES est ouvert (mars 2018)

L'association a exécuté son premier projet : la création d'un écomusée du commerce fluvial, sur le quai de Podor, dans l'ancienne quincaillerie de feu notre ami et voisin M Maodo Diop. Ses enfants ont pris le relai et se sont pleinement investis dans les travaux : deux mois, une petite équipe de volontaires de l'association et de la famille Diop, un petit budget inférieur à 1 000 €, des objets et des doculents retrouvés dans les coins de la boutique ou apportés par des contributeurs, ...... , et ça y est?

Les premiers visiteurs sont venus le 8 mars, à la descente du Bou el Mogdad, puis d'autres, des jeunes, des professeurs, des amis, ...