Programme Régional GERME
Programme Régional GERME

Les assemblées générales

Novembre 2008 à Podor et Donaye

L’assemblée générale du 22 novembre 2008 à Podor

L’Assemblée générale de l’association s’est tenue à Podor les 22 et 23 novembre 2008. Etaient présents 12 des 28 membres de l’association : Ibrahima Sall, Momar Hamat Ba, Madeleine Devès Senghor, Malick Hanne, Eric Mulot, Aissa Dionne, Najirou Sall, Yaya Oumar Aw, Eric Silvestre, Anne Jean-Bart, Abel Ndong, Amadou Seye.

 

Après l’analyse des résultats financiers, de l’avancement des procédures d’agrément et des activités menées, les membres ont discuté du programme d’activités de 2009, dont certaines seront menées directement et d’autres pour le compte du Syndicat d’Initiatives de Saint Louis, sur des
financements de la coopération décentralisée à mobiliser. Elles concernent :

1. L’animation de la salle d’échecs, remise officiellement au Cercle des échecs de Podor
2. La mémoire du fleuve (mémoire vivante de Podor) : poursuite des recherches sur l’histoire du commerce fluvial, du quai et des grandes familles qui ont marqué la région depuis un ou deux siècles. Madeleine Devès Senghor va piloter le travail, Ibrahima Sall va mobiliser les professeurs
d’histoire et des élèves du lycée de Podor et Eric Silvestre va voir avec les Reboul ce que l’on peut faire des photos de leur ami français de 104 ans qui a longuement vécu à Saint Louis où il était employé des compagnies fluviales.
3. La boutique d’artisanat : il a été retenu l’idée de la valoriser, de faire une enseigne visible, d’améliorer la communication et d’y mettre des objets intéressants, notamment des nattes en cuir et paille. Aïssa Dione et Eric Silvestre vont piloter cette opération.
4. La communication : l’assemblée a entériné l’idée de renforcer la communication sur la Maison et l’association. Michèle Scalbert, Anne, Aissa et Moussa vont contacter le Guide du Routard, Lonely planet et autres.
5. Les résidences d’artistes : Michèle Scalbert a déjà contacté Serigne Mbaye Camara, Anne Jean Bart et Madeleine Devès Senghor vont prospecter pour d’autres résidences.
6. La suite du projet façade. Les deux Eric suivent le travail en cours : Silvestre termine le chantier BA avec Omar, le fils du propriétaire, et Mulot va effectuer le diagnostic de la maison de Maodo Diop. Amadou Seye, va impliquer l’ONG PMS « Patrimoine Métier Solidarité ».
7. Les projets avec le Syndicat (Rhône Alpes et Nord Pas de Calais). Eric Silvestre va élaborer les documents pour les projets (1) Balisage de sentiers et (2) Le quai de l’histoire : un comptoir commercial au 19ème siècle, une quincaillerie en 1950) et (3) la Maison de l’agriculture du fleuve
(projet pour lequel Anne Jean Bart et Yaya Oumar AW (de l’UJAK) vont s’occuper de la recherche documentaire)

L’AG a été ponctuée par :

  • une ballade sur le quai (visite des anciennes maisons Granges et Singer, propriété du docteur Ba),
  • un apéritif sur le Bou el Mogdad,
  • un dîner dans la cour de la Maison Guillaume Foy, suivi d’une conférence de M Abdourame Niang,
  • la pose de la plaque « patrimoine historique classé » sur la Maison Guillaume Foy,
  • la remise de la salle de jeux au Cercle des échecs, et
  • un méchoui sur les bords du fleuve, offert par le président suivi d’une visite de Donaye Walo.
Rapport AG 22 11 2008-2.pdf
Document Adobe Acrobat [249.2 KB]
Rapport 2008[1].pdf
Document Adobe Acrobat [307.2 KB]

Juillet 2010 chez Madeleine Devès Senghor

Les membres actifs et fondateurs, sous la présidence de Najirou Sall, se sont retrouvés chez Madeleine Devès Senghor, à Dakar, le 10 juillet dernier. Etaient présents : Anne Jean Bart, Barbara Sénac, Laurence Gavron, Aïssa Dione, Anie Jouga, Madeleine Devès Senghor, Nadjirou Sall, Gérard Sénac, Mauro Petroni, Eric Mulot, Baba Diop, Eric Silvestre, Denis Castaing et Jean Claude Thoret. Soit 14 des 35 membres d’honneur, fondateurs et actifs (dont 8 hors des frontières, et 6 au Nord).

 Les principaux points discutés lors de cette présentation ont concerné :

  • La situation financière, à propos des cotisations et des moyens financiers de l’association
  • L’exposition des photos qu’a fait Serge Herbuvaux quand il étaitinstituteur à Podor en 1964
  • L’accueil et la prise en charge de Marc Roger par l’association et l’Auberge du Tékrour
  • La présentation du livre de Demba Sy : Parcours d’un jeune peuhl
  • La distribution des cantines de livres offertes par Bibliothèques sans frontière
  • L’exposition sur la poterie, à Dakar, au manège, piloté par Mauro Petroni
  • La signalisation de la boutique et de l’auberge
  • Le site Podor rive gauche, bien actualisé
  • La question du bruit, la nuit, qui pose de réels et sérieux problèmes
  • La destruction de la maison du quai qui abritait la perceptionun apéritif sur le Bou el Mogdad,

Perspectives

Les débats ont porté sur:

  • La situation financière, à propos des cotisations et des moyens financiers de l’association
  • La mobilisation de nouveaux membres.
  • La réfection des trottoirs devant les maisons du premier carré du quai.
  • L’opération de cinéma mobile menée par Jean Claude Thoret
  • La protection de l’atelier d’Oumar Ly pour qu’il ne s’écroule pas et détruise son fantastique capital de photos
  • Le projet de résidences qui nécessite des recherches de fonds, notamment avec la CSS
  • La restauration de la seconde façade, sur fonds du Conseil régional Rhône Alpes
  • La deuxième phase du stage de poterie pour familiariser les potières avec le four du CETF
  • Le balisage des sentiers, un projet qui reste intéressant à exécuter.
  • Le bruit, à propos duquel il a été décidé de faire une démarche conjointe auprès de Madame le Maire
  • Les projets avec le syndicat d’initiatives de St Louis : il a d’abord été décidé que l’association devait devenir membre du Syndicat et payer sa cotisation. Les projets en suspend (poterie et
    façade) devraient redémarrer rapidement
  • Le stage de lecture à visage caché avec Marc Roger
Rapport 2009 2010.pdf
Document Adobe Acrobat [492.0 KB]

Juillet 2012 chez Madeleine Devès Senghor

Rapport juillet 2012.pdf
Document Adobe Acrobat [266.1 KB]

Texte non achevé

Actualité

DESENCOMBREMENT DU QUAI DE PODOR (coup de pouce à l’environnement) en collaboration avec la Mairie de Podor, le Service d’hygiène, et les groupes de jeunes, sur un financement de Podor rive gauche via ses membres (dont la Cour du fleuve à hauteur de 75%  avec une contribution de 1 MF). Le chantier a démarré officiellement le 5 juin, Journée mondiale de l'environnement en présence de Monsieur le Maire et des représentants du Service d'hygiène, des artisans, deLet's do it Sénégal, de la Cour du fleuve, de la Police des frontières, et de Podor rive gauche et Oumar Ly.

 Le chantier est fini : cinq semaines de travail avec une équipe de 12 personnes et un résultat qui fait du bruit à Podor. Allez voir le rapport dans le portail sur les publications, sous portail "Lettres d'information"