Programme Régional GERME
Programme Régional GERME

EXPOSITIONS DE PHOTOS

PORTRAITS DE PODOROIS, DE MICHELE SCALBERT

 

En novembre 2006, Michelle Scalbert, copropriétaire de la Maison Guillaume Foy, psychologue et photographe amateur avertie, a fait environ 200 portraits photographiques des gens de Podor.

Un an après, en octobre 2007, elle a exposé ses photos dans la cour de la Maison Guillaume Foy en vue de leur restitution aux habitants.Pendant trois jours, les habitants de Podor sont venus librement découvrir d’une part des images de leur ville et des abords du fleuve, et d’autre part les portraits, répartis en trois grands panneaux-damiers. Chaque fois qu’une personne trouvait “sa” photo, on la décrochait du tableau et la lui donnait, puis on demandait à la personne d'inscrire son nom dans l’espace libéré du damier. Ainsi de photos, le damier se muait en liste de noms

Chaque personne, munie de sa photo, était invitée à rejoindre deux amis journalistes, Florence et Laurence, dans la bibliothèque, pour iun entretien radio. Chaque entretien a été enregistré,  d’une durée moyenne de cinq à dix minutes et les thèmes ont été nombreux : d’une simple description de la photo à une évocation plus complexe du contexte, autant de situations objectives et subjectives qui donneront matière à un docu-fiction radiophonique (France Culture, 2008) que les deux journalistes. Un coup de tampon (de la Poste de Podor) rendait solennel l'espace-temps dédié à l’entretien. Ce document donnera à entendre aussi bien des ambiances sonores du lieu que les voix des habitants de Podor. Il comprendra aussi des textes directement inspirés des propos des habitants de Podor mais interprétés par des comédiens.

Cet évènement a connu un vif succès et plus de 150 personnes ont défilé dans l’entrée, le bureau, la salle d’exposition et le jardin de la Maison Guillaume Foy dont la vocation socioculturelle s’est une nouvelle fois affirmée aux yeux des podorois.

PODOR ENTRE 1964 ET 1966, SERGE HERBUVAUX

 « Ces photos ont été réalisées lors de mon séjour comme Volontaire du Service National chargé d’enseignement au collège de Podor dans cette belle vallée du Fleuve Sénégal.Durant cette période partagée avec trois autres Français Volontaires du Service National, Marc Garcia, André Conéjéro, Bernard Ville et un délégué du Corps de la Paix des Etats-Unis, Kenneth Meals, j’ai apprécié le bonheur de découvrir une culture entièrement nouvelle pour un jeune toubab de formation scientifique et ces quelques photos faites au hasard des rencontres et des visites à Podor et dans les environs montrent des personnes et des éléments de la vie quotidienne locale qui ont attiré mon attention par leur originalité et leur intérêt culturel.

Pendant ces deux années d’enseignement au collège de Podor, j’ai été impressionné par la profonde motivation des élèves et leur capacité à travailler dans des conditions souvent difficiles.Nombreux étaient ceux qui venaient de villes ou de villages éloignés de Podor et qui devaient travailler dans les familles d’accueil en plus du travail scolaire réalisé le soir à la lueur d’une lampe tempête.Au-delà des cours, de nombreux élèves participaient aux activités diverses que nous leur proposions : matchs de volley, station météo, chants et danses folkloriques, projections de films, balades de découverte de la nature et les fameuses séances de thés où nous débattions de nos civilisations et cultures respectives.

En 1966, la première promotion des élèves de troisième du collège a obtenu de très bons résultats au Brevet et nombreux sont ceux qui ont obtenu des postes de haute importance sur l’ensemble du Sénégal.D’autres ont choisi de venir en France et c’est ainsi que j’ai eu la grande surprise de découvrir à Nancy, la ville où j’habite, un ancien élève du collège de Podor, Almamy Bokoum, originaire de Thilogne.Il me faut remercier parmi les habitants de Podor deux amis et leur famille pour le sens de l’accueil et d’amitié profonde et durable :

  • Demba Tall, chauffeur au service des grandes endémies, qui nous a hélas quittés et
  • Demba Assane SY, chef de la brigade d’hygiène de Podor, toujours bien présent et actif dans ce Podor qu’il ne peut quitter trop longtemps sans risque de nostalgie.

Ils nous ont aidés à comprendre et à apprécier les valeurs de la culture des habitants de la vallée du Fleuve à travers les nombreuses discussions et échanges que nous avons eu dans des moments de rencontres conviviaux.Ces photos ont été présentées en projection de diapositives dans le courant de l’année 1966 à des habitants de Podor qui étaient concernés par certaines prises de vues comme les tisserands, encore nombreux à l’époque, qui m’avaient offert une série de serviettes de table tissées par eux-mêmes et que j’ai toujours chez moi comme un merveilleux souvenir de cette époque si riche en échanges et en découvertes.Je pense que ce séjour a modifié fortement ma façon de voir le monde et l’humanité.J’ai découvert qu’au-delà des certitudes scientifiques que j’avais acquises lors de mes études en France, au-delà de la notion de progrès technique de ma civilisation dite moderne, il y a l’importance des relations humaines et sociales et l’impérieuse nécessité de prendre le temps de vivre et d’apprécier les moments partagés avec les autres »

 Nancy le 2 avril 2009  Serge Herbuvaux

Actualité

DESENCOMBREMENT DU QUAI DE PODOR (coup de pouce à l’environnement) en collaboration avec la Mairie de Podor, le Service d’hygiène, et les groupes de jeunes, sur un financement de Podor rive gauche via ses membres (dont la Cour du fleuve à hauteur de 75%  avec une contribution de 1 MF). Le chantier a démarré officiellement le 5 juin, Journée mondiale de l'environnement en présence de Monsieur le Maire et des représentants du Service d'hygiène, des artisans, deLet's do it Sénégal, de la Cour du fleuve, de la Police des frontières, et de Podor rive gauche et Oumar Ly.

 Le chantier est fini : cinq semaines de travail avec une équipe de 12 personnes et un résultat qui fait du bruit à Podor. Allez voir le rapport dans le portail sur les publications, sous portail "Lettres d'information"