Programme Régional GERME
Programme Régional GERME

Les hommes qui ont marqué l'histoire du Fouta

El Hadj Omar Tall



Natif d’Alwar, où l’on peut voir encore aujourd’hui sa maison natale, El Hadj Omar Tall est le fondateur de l’Empire Toucouleur. Ce fut un des plus célèbres résistants. Oumar Tall revient d’un pèlerinage à La Mecque en 1836 avec les titres d’El Hadj et de Khalife de la secte Tidjania pour le Soudan. Après avoir séjourné dans le Fouta-Toro (actuel Sénégal), son pays natal est au Fouta-Djalon (actuelle Guinée), d’où il démarre son djihad (guerre sainte) en 1850.
Ne réussissant pas à vaincre l’armée coloniale française, il va, après l’échec du siège du fort de Médine en juillet 1857, déplacer son empire vers l’est en attaquant les royaumes Bambaras. Conquérant Ségou le 10 mars 1861, l en fait la capitale de son empire, en laissant la gestion un an plus tard à son fils Ahmadou Tall pour partir conquérir Hamdallaye, capitale de l’Empire peul du Macina. IL se réfugiera à Deguembéré, près de Bandiagara. En 1864, il meurt dans l’explosion de ses réserves de poudre.
Son neveu Tidiani Tall prend la succession et installe la capitale de l’Empire Toucouleur à Bandiagara.
A Ségou, Ahmadou Tall continue de régner mais entre en conflit avec ses frères. En 1890, les Français entrent à Ségou en s’alliant avec les bambaras. Ahmadou est obligé de s’enfuir à Sokoto (nord du Nigeria).

Récupérée de «
http://fr.wikipedia.org/wiki/Empire_toucouleur

Actualité

DESENCOMBREMENT DU QUAI DE PODOR (coup de pouce à l’environnement) en collaboration avec la Mairie de Podor, le Service d’hygiène, et les groupes de jeunes, sur un financement de Podor rive gauche via ses membres (dont la Cour du fleuve à hauteur de 75%  avec une contribution de 1 MF). Le chantier a démarré officiellement le 5 juin, Journée mondiale de l'environnement en présence de Monsieur le Maire et des représentants du Service d'hygiène, des artisans, deLet's do it Sénégal, de la Cour du fleuve, de la Police des frontières, et de Podor rive gauche et Oumar Ly.

 Le chantier est fini : cinq semaines de travail avec une équipe de 12 personnes et un résultat qui fait du bruit à Podor. Allez voir le rapport dans le portail sur les publications, sous portail "Lettres d'information"